TRIBUNE DU ROMANS MAG


Octobre 2022 : Lycée Bouvet recherche son maire-conseillère régionale désespérément

La communauté éducative du lycée professionnel Auguste-Bouvet est en grève depuis plus de 15 jours pour dénoncer l’abandon de leur établissement, matérialisé par des locaux et du matériel vétustes voire dangereux et par un manque de personnel avec des classes surchargées empêchant un enseignement efficient.

Le personnel de l’éducation nationale et les agents de la collectivité régionale se considèrent abandonnés par leur tutelle respective constatant une réduction drastique des investissements sur ce lycée depuis plusieurs années.

Pourtant, dans ce Lycée, les enseignements dispensés sont en adéquation avec les besoins des entreprises et l’évolution de certains secteurs économiques.

Ce Lycée est un formidable outil de lutte contre le chômage particulièrement important dans cette classe d’âge, ne l’abandonnons pas !


Isabelle PAGANI, Yasmina BOYADJIAN, Valentin ROBERT - contact@romansencommun.fr

Septembre 2022 : Démocratie locale en danger

Depuis le début du mandat, en plus des décisions prises le plus souvent sans concertation préalable des personnes concernées (écoles, musée de la Résistance, associations), la majorité revancharde prive les élus d’opposition de nombreux droits. Limitation de notre temps de parole, de notre espace d’expression au sein du Romans Mag, suppression de l’indemnité des élus d’opposition (63€/mois !), refus de nous inviter aux manifestations de la ville, …

Lors du conseil de juin 2022 de nouvelles restrictions nous ont été imposées.

Nous continuons de défendre la démocratie locale en demandant à Mme le Maire une énième fois de revenir sur ces restrictions, à défaut nous saisirons le tribunal administratif. Nous souhaitons simplement pouvoir exercer le mandat que vous nous avez confié dans de bonnes conditions.


Bonne rentrée à tous.


Isabelle PAGANI, Yasmina BOYADJIAN, Valentin ROBERT - contact@romansencommun.fr

Juin 2022 : Quel avenir pour notre Foire ?

Peu défendue par Mme Thoraval, notre Foire se trouve depuis deux années particulièrement fragilisée par son impossibilité d’ouvrir sur un site pérenne. Cette manifestation Romanaise devenue incontournable depuis plus de 80 ans est le lieu de rencontres festives, populaires et économiques pour tous les Romanais et le territoire.

Sa situation actuelle d'inactivité oblige Mme le Maire à s’agiter car les électeurs ne lui pardonneraient pas de nouveaux errements ; son installation provisoire est donc prévue en avril 2023 sur les places Jean Jaurès, Nadi et le tènement « Jourdan ».


Ce choix sur plusieurs sites en seulement 6 jours ne va pas sans poser de questions en termes d'organisation, de stationnement, de conséquences pour les commerçants bien impactés par les travaux depuis plusieurs mois, ainsi que sur le devenir du projet de parc des expo à Romans pourtant validé par l'Agglo...


Isabelle PAGANI, Yasmina BOYADJIAN, Valentin ROBERT - contact@romansencommun.fr

Mai 2022 : « Ouvrir une école, c’est fermer une prison » V. Hugo - précepte oublié à Romans

La presse locale publie régulièrement les actes de délinquances voire criminels qui sévissent sur toute la ville. Les Romanais victimes de feux d’artifices nocturnes, de voitures qui brûlent, de détériorations de bâtiments publics et privés, d’agressions des forces de sécurité, d’attaques avec arme à feu sont inquiets.

Pourtant Mme Thoraval a promis en priorité pour Romans la sécurité. Le budget alloué en la matière est exorbitant pour une ville comme la nôtre (2M€ sur le mandat).

Par contre celui dédié à la prévention telle l’évidente nécessité des éducateurs de rue, de l’école, des associations, de l’insertion, de la lutte contre la précarité, du soutien aux quartiers populaires et des services publics s’est fortement délité sous ses mandatures. Tous les quartiers payent aujourd’hui le prix fort du « tout sécuritaire » et de sa surenchère mais n'en tire aucun bénéfice.


Isabelle PAGANI, Yasmina BOYADJIAN, Valentin ROBERT - contact@romansencommun.fr

Avril 2022 : « Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu »

Le recul de Mme le Maire de sa politique mortifère portée depuis plusieurs années contre la MJC Robert Martin est salutaire. Venue in extremis à son chevet, elle lui garantit une convention réaliste et une subvention versée en totalité. Les procédures de licenciements sont ainsi suspendues. Le mérite en revient à l’équipe de la MJC, tenace et combative et à la mobilisation des citoyens pour éviter la mort annoncée de l'historique structure d’éducation populaire Romanaise.

Œuvrant pour la jeunesse, les habitants et les citoyens, pour le bien vivre ensemble, l’association pourra continuer à porter ses valeurs. Nous avons condamné et dénoncé la brutalité et l’injustice du choix politique à son égard, nous resterons vigilants. Cette victoire pour le monde associatif, malmené par la majorité, est réjouissante.


Isabelle PAGANI, Yasmina BOYADJIAN, Valentin ROBERT - contact@romansencommun.fr

Mars 2022 : Des fermetures d’écoles expédiées

Fermer dans la précipitation deux écoles du centre-ville dès la rentrée 2022 (Pouchelon et République avec son centre de loisirs municipal) est inconcevable en l’état.

Cela implique une concertation sérieuse et étudiée avec l’ensemble des acteurs concernés. Une nouvelle sectorisation liée à la baisse régulière des habitants depuis 2013 avec 525 écoliers en moins depuis 2016 s’impose aujourd’hui à la ville.

Ces doubles fermetures inédites auront des conséquences néfastes sur l’activité du centre-ville et sur notre commune, c’est une évidente inquiétude : continuité des départs des familles sur d’autres communes, fermeture potentielle du collège Triboulet, etc… Familles, enseignants et syndicats demandent le report pour la rentrée 2023, nous partageons et nous soutenons ce principe pour Romans.


Isabelle PAGANI, Yasmina BOYADJIAN, Valentin ROBERT - contact@romansencommun.fr

Février 2022 : La santé, est un droit pas un enjeu économique !

Nous soutiendrons la création d’un « Centre de santé » annoncée récemment par la majorité en complément des « Maisons de Santé ». Ce dossier, nous le défendons depuis la fermeture de celui de la Rue du Puy. Il a été une de nos propositions phares au moment des municipales de 2020.

Ce type de structure salarie les médecins, pratique le tiers payant sans dépassement d’honoraires et agit sur la prévention.

Il est considéré par l’OMS comme étant le plus efficace en termes de service public.

L’accès aux soins est devenu pour beaucoup d’entre nous un véritable « parcours du combattant » et le départ récent de 3 médecins généralistes accentue le désert médical Romanais.

C’est pour toutes ces raisons que nous continuerons à soutenir ce dossier. La santé ne doit jamais être une option mais un droit accessible à tous.


Isabelle PAGANI, Yasmina BOYADJIAN, Valentin ROBERT - contact@romansencommun.fr

Janvier 2022 : 2022, nous continuons le combat

Nous présentons aux romanaises et romanais nos meilleurs vœux pour l’année 2022. Nous continuerons de porter les valeurs de justice sociale et de protection de l’environnement pour lesquelles nous avons été élus.


Nous espérons qu’à l’occasion de cette nouvelle année, la municipalité aura plus de considération pour les défenseurs du Musée de la Résistance en Drôme et de la déportation qui se battent depuis bientôt 10 mois pour son maintien dans l’enceinte du musée international de la chaussure.



Face au comportement obtus de la majorité, refusant tout dialogue et restant sourde à une pétition ayant recueilli plus de 25000 signatures, le comité de défense du musée a saisi la justice pour faire respecter la convention qui liait l’association des membres fondateurs du musée avec la ville.


Nous continuons de soutenir ce combat pour le maintien de cet espace essentiel au devoir de mémoire.


Isabelle PAGANI, Yasmina BOYADJIAN, Valentin ROBERT - contact@romansencommun.fr

Décembre 2021 : La proximité oubliée

Bien faire sa ville c’est avant tout être en phase avec les attentes de ses habitants à condition d’avoir mené une concertation effective et sincère. Au-delà d’une communication de la majorité façon « méthode coué », notre centre-ville connaît une fuite sans précédent de ses commerces de proximité et particulièrement l’alimentaire.


La raison ? La politique désastreuse du stationnement liée à un projet urbain global anarchique, sans écoute ni vision.


Les places payantes augmentent avec le parking à venir avenue Duchesne et celui souterrain au centre. Quant aux travaux sur les boulevards ils suppriment des places, créent des feux tricolores, réduisent les voies d’accès obérant l’activité et les déplacements en ville crispant le chaland qui souhaite faire ses courses facilement. Bienvenue dans ce nouveau Romans où le bon sens n'est plus.

Bonnes fêtes de fin d’année.


Isabelle PAGANI, Yasmina BOYADJIAN, Valentin ROBERT - contact@romansencommun.fr

Novembre 2021 : Parking souterrain, les Romanais doivent être entendus

Lors du dernier conseil municipal, dans le cadre du projet de rénovation de la place Jean Jaurès, la municipalité a annoncé la construction d'un parking souterrain de 316 places. Le coût d’un tel ouvrage est pharaonique : environ 10 millions d’euros.


La ville ne pouvant assumer seule un tel chantier a décidé de le confier au privé en lui attribuant en complément la gestion du stationnement aérien pour les 30 prochaines années.

Les conséquences d’un tel choix seront simples : augmentation des tarifs de stationnement et du nombre de places payantes pour financer son fonctionnement (demain le parking de la gare pourrait être payant) ; et une facture in fine réglée par les Romanais.

Face aux incidences importantes d’un tel projet pour les riverains et les commerçants, c’est à eux de décider de sa pertinence pour Romans.


Isabelle PAGANI, Yasmina BOYADJIAN, Valentin ROBERT - contact@romansencommun.fr

Octobre 2021 : Les 7 années d’immobilisme de la majorité mettent en danger notre Foire

La foire fermera ses portes par décision préfectorale en raison de l’existence d’usines CEVESO à proximité de son emplacement.

Cette triste situation arrive aujourd’hui parce que Mme Thoraval n’a pas fait son travail. Elle est toujours restée sourde aux nombreuses alertes que nous lui avions adressées depuis 7 ans.

7 ans que Mme Thoraval est le Maire de Romans et la 1ère Vice Présidente de l’agglo, 7 ans que les budgets nécessaires au déplacement de la Foire et à la création d’un parc des expositions sont à disposition de la ville.

7 ans que Mme Thoraval nous dit que la Foire restera à Romans… sans bouger d’un iota pour faire démarrer le projet. Quel gâchis pour les organisateurs et les exposants et pour nous Romanais !

Romans perd une nouvelle fois un de ses marqueurs qui fait son identité.

Espérons qu’un équipement puisse rapidement sortir de terre pour sauver notre Foire.


Isabelle PAGANI, Yasmina BOYADJIAN, Valentin ROBERT - contact@romansencommun.fr

Septembre 2021 : Notre engagement pour l’éducation

Septembre sonne le départ pour une nouvelle année scolaire que nous souhaitons plus sereine. Pour nous, l’éducation républicaine reste le socle d’une société fraternelle et égalitaire, de connaissances et de développements qui forme les citoyens éclairés de demain. Pour cela l’école nécessite d’avoir un personnel qualifié, en nombre suffisant et reconnu avec un budget adapté. Cela nécessite aussi une collaboration avec les parents notamment ceux en difficulté via le dispositif de réussite éducative qui mérite d’être renforcé afin de réduire les inégalités toujours criantes.

Cela suppose une éducation au goût et une restauration de qualité en adéquation avec notre environnement en lien avec une consommation locale et une agriculture raisonnée. C'est la raison pour laquelle nous formons le souhait que la majorité entende ces nécessités et y répondent. Bonne rentrée à tous.


Isabelle PAGANI, Yasmina BOYADJIAN, Valentin ROBERT - contact@romansencommun.fr

Juin 2021 : Un retour progressif à la vie normale

Depuis un an, le contexte sanitaire est dramatique. Notre proposition de créer un centre de santé salariant des médecins et pratiquant le tiers payant est plus que jamais nécessaire. Nous nous félicitons que ce projet avance par le biais de la CGT et nous les accompagnerons dans cet objectif.

Heureusement, la situation évolue permettant depuis le 19 mai, la réouverture des terrasses de cafés et restaurants, des commerces non alimentaires, des cinémas, et des lieux culturels après de longs mois de fermeture. Ils ont besoin de nous, nous avons besoin d’eux !

Seule ombre au tableau, le musée de la Résistance en Drôme et de la déportation, lieu essentiel du devoir de mémoire, est resté fermé par décision de la municipalité en vue de son déménagement aux archives municipales. Ce dernier mérite de rester dans l’enceinte du musée de la chaussure afin d’être accessible à tous.


Isabelle PAGANI, Yasmina BOYADJIAN, Valentin ROBERT - contact@romansencommun.fr

Mai 2021 : Romans en commun en 893 caractères

Nous sommes une association qui veut fédérer tous les citoyens désirant s'engager dans la vie publique locale, et refusant toute compromission avec les démagogues xénophobes, les séparatistes radicaux, les théories néolibérales vantant la liberté totale du marché.

Nous prônons la participation citoyenne et militons pour le non cumul des mandats électifs dans le temps et en nombre. Nous soutenons le principe d'une politique sociale juste dans un environnement maîtrisé car il n'y a pas de planète de rechange.

Nous avons fait nôtre les paroles de JP BACRI à qui nous rendons hommage « Vous savez, je suis de gauche toute la journée, pas besoin d’être un héros pour ça il me suffit de considérer l'intérêt général avant le particulier, de préférer le respect de l'individu aux lois du marché. Plus concrètement, d'essayer à chaque coin de rue d'être attentif à l'autre, à l'étranger, d'être tolérant ».


Isabelle PAGANI, Yasmina BOYADJIAN, Valentin ROBERT - contact@romansencommun.fr