loader


Ma ville, ma vie, je la veux fraternelle et solidaire


Les politiques ultra libérales menées depuis des années engendrent des inégalités croissantes. Notre ville n'échappe pas à ce phénomène avec 2 quartiers dont le taux de pauvreté est le plus important de la région Auvergne Rhône Alpes.

Réduire ces inégalités passe certes par des politiques nationales en faveur de la justice fiscale, sociale et de la lutte contre le chômage et l'exclusion, mais les services publics et leur implantation locale demeurent un maillon essentiel pour viser l'égalité.

« Romans en Commun » s'engage à résister à la suppression des services publics (bureau de poste, services sociaux, lieux de soins, CAF, Sécurité Sociale, agence pour l'électricité et le gaz, police) et à participer aux actions pour leur réouverture.


La santé : soutien au développement et au maintien des centres de santé

L'accès aux soins est devenu pour de nombreux Romanais un véritable parcours du combattant. Par exemple, le centre

de santé mutualiste du bas de la ville est en danger. Des nouveaux locaux sont nécessaires.


➢ « Romans en Commun » propose d'utiliser la galerie du bâtiment Fan'Halles pour accueillir le centre de santé en centre-ville, structure indispensable en matière de prévention, qui pratique le tiers payant intégral avec des équipes pluridisciplinaires.

➢ Soutien et défense de l'hôpital public : avec rétablissement de toutes les spécialités et filières.

➢ Développement de véritables filières gériatriques et gérontologiques autour de structures publiques permettant le maintien à domicile car l'EHPAD n'est pas une fatalité (appartements partagés dans le cadre de l'habitat participatif).

➢ Maintien des centres médico-sociaux et de Protection Maternelle Infantile (PMI) dans les quartiers qui en ont besoin.


Le Handicap : pour une ville accessible à tous 


➢ Nous rétablirons les places de stationnement pour les handicapés qui ont été supprimées durant le mandat.

➢ Le contrôle des occupations illicites de ces places sera poursuivi après 19h.

➢ L’accessibilité du centre-ville (transport en commun et voirie) sera amplifiée.


Le droit à l’Éducation : une priorité


➢ « Romans en Commun » s'engage à travailler étroitement avec les équipes enseignantes et les associations de parents d'élèves.

➢ Les dotations en fournitures scolaires doivent être élaborées avec le concours des enseignants (augmentation des dotations aux écoles afin qu'elles puissent travailler avec efficience et sereinement).

➢ Le nombre d'ATSEM en maternelle doit être garanti (une par classe) et les moniteurs de sport maintenus dans les écoles.

➢ Recensement de toutes les ressources possibles pour que toutes les activités scolaires et périscolaires fortement diminuées puissent se dérouler.

➢ La restauration scolaire, dont la tarification est devenue fortement inégalitaire, constitue un moment privilégié dont aucun enfant ne doit être exclu pour quelque raison que ce soit. La tarification sera revue (réintégration des 2 premiers quotients familiaux).


Le Logement :


La qualité du logement et le montant du loyer sont des préoccupations majeures pour les citoyennes et les citoyens.


➢ L'équipe municipale s'engagera à intervenir avec les habitants pour une politique nationale en faveur du logement social et des offices publics.

➢ Le bien vivre ensemble suppose des logements (locatifs ou en accession) accessibles à toutes et tous et de qualité, tout en veillant à la mixité sociale sur l'ensemble de la ville.


La Solidarité :


La précarité est facteur d'isolement, aussi «Romans en Commun» se fait un devoir de rétablir les liens de solidarité nécessaires à la vie en société.


➢ Nous apporterons un soutien indéfectible aux associations reconnues qui oeuvrent dans ce domaine

➢ Nous favoriserons l'accès au numérique à tous.

➢ Nous lutterons contre l'isolement notamment des personnes âgées en privilégiant une démarche : «Voisins bienveillants», en soutenant toutes les initiatives personnelles et/ou collectives qui vont dans le sens de l'entraide.

➢ Nous rétablirons les aides de solidarité d'urgence dispensées par le CCAS dont le rôle devra être renforcé avec la création d'un guichet unique pour coordonner l'ensemble des interventions sociales, avec notamment une action innovante sur notre commune « Territoire Zéro Chômeur de longue durée» pour encourager l'insertion des personnes en répondant aux besoins de services de proximité non rentables donc échappant au secteur marchand.

➢ Nous instituerons un dispositif d'accueil et d’hébergement pour les femmes victimes de violence, pour les sans-abris et les réfugiés.

➢ Nous relancerons la coopération décentralisée pour aider des villes de pays émergents dans le cadre de programmes européens.

➢ Nous regrouperons par souci d'efficacité en un point unique toutes les informations et offres à l'emploi des jeunes pour les mutualiser.

➢ Nous empêcherons toutes délocalisations des services départementaux sur ces questions.

➢ Nous repenserons l'offre de loisirs pour les 6-11 ans et 12 -17 ans.


Le Service public :


➢ « Romans en Commun » travaillera au retour d’une gestion publique de l'eau et de la restauration scolaire dans le cadre de l’agglomération

➢ Les relations avec Valence Romans Agglomération seront clarifiées car une autre conception de l'agglo est souhaitable et possible. « Romans en Commun » se prononce clairement pour une Agglo de partage des coûts qui soutient les communes plutôt que la conception d'une agglo qui absorbe les missions communales et éloigne les centres de décision du citoyen.

➢ Le service public communal : « Romans en Commun » s'engage à être un employeur attentif aux conditions de travail des agents communaux tout en se portant garant de la qualité du service public rendu aux personnes.