loader

Le bien vivre ensemble


Une ville de 35 000 habitants doit s'ingénier à créer les conditions du Vivre Ensemble. La vie associative, les Maisons de Quartiers, les structures participatives et la tranquillité publique sont les portes d'entrée essentielles pour accéder à cet objectif.


Le tissu associatif :


Le tissu associatif est un des éléments de base de la démarche car il touche un nombre non négligeable de personnes. Porteur de valeurs, il produit le ciment de la vie en collectivité et participe à la cohésion sociale.


➢ Dans ce contexte, la municipalité se doit de fournir les moyens de fonctionner (locaux, subventions) mais peut attendre en retour une évaluation de l'activité pratiquée.

➢ « Romans en Commun » demandera à chaque association bénéficiaire d'inscrire dans son fonctionnement un module (à élaborer) du Vivre Ensemble où seront rappelées les règles élémentaires de la vie en société.


Les Maisons de Quartier :


Les Maisons de Quartier feront à nouveau partie du paysage de l’Éducation Populaire dans chaque quartier. Il ne peut y avoir de discrimination géographique, sociale et financière.


➢ Leur autonomie d'activité sera respectée.

➢ Dans le cadre d'une bonne gestion, une mutualisation de moyens humains et matériels sera mise en place.


Les structures participatives :


Les structures participatives apporteront leur pierre à l'édifice du Vivre Ensemble.


➢ Un Conseil Économique, Social, Environnemental Local (CESEL) sera institué pour conforter la relation de proximité entre les citoyens et les élus.

➢ Les Conseils de quartier prévus par la loi auront un budget pour mener des actions concrètes.

➢ Un Conseil Consultatif des Aînés sera réactivé.


La tranquillité publique/ La sécurité :


On ne peut éluder cette question sans laquelle le Vivre Ensemble reste un voeux pieux. Il n’y a pas de fatalité ni de solution magique. Toutefois un équilibre est à restaurer entre le tout répressif fortement privilégié ces 6 dernières années et le préventif quelque peu négligé.


➢ Maintien des effectifs de policiers municipaux et du nombre de caméras de videoprotection

➢ Réactivons les chantiers d'insertion

➢ Appuyons-nous sur les médiateurs et les éducateurs de rue, que la Police Municipale retrouve ses missions premières celles de la prévention et de la surveillance du bon ordre public !


La culture et le sport participent au Bien Vivre Ensemble :


Aussi en matière sportive :


➢ Nous réhabiliterons les infrastructures (gymnases et stades y compris Guillermoz) en utilisant les subventions allouées dans le cadre du programme « Terres de Jeux » lié aux Jeux Olympiques de 2024.


Sur le plan culturel :


➢ Nous reverrons la tarification de la saison des spectacles.

➢ L'accès à la diversité des expressions artistiques est un chantier à rouvrir en permanence ; aussi, nous initierons un nouveau Pass Culture.

➢ Une réflexion sur la création d'un nouveau festival annuel sera initiée avec les associations et acteurs locaux pour conforter l’attractivité communale.

➢ La consommation culturelle ne doit pas être une fin en soi, mais doit participer à encourager les créations individuelles ou collectives et toutes les formes d'expression artistiques et culturelles. Nous favoriserons donc tous les enseignements artistiques et culturels dans le cadre scolaire et/ou dans le cadre associatif sous la forme de disponibilité d'espace et de soutien financier.


C'est ainsi que « Romans en Commun » considère le Vivre Ensemble. La municipalité doit répondre aux besoins justifiés et aux demandes légitimes des citoyens pour créer les conditions d'épanouissement et de réalisation de soi.


➢ Ainsi « Romans en Commun » ambitionne de construire un Foyer Associatif qui sera une Maison des fêtes utilisables par les particuliers et les associations, structure qui fait cruellement défaut dans notre commune.

➢ Notre liste mettra aussi toute son énergie pour que le patrimoine romanais ne perde pas ses fleurons comme le club de rugby délocalisé à Valence et la Foire du Dauphiné dont on ne connaît toujours pas à ce jour le lieu de son déplacement.